2
Au service de nos locataires et de la ville
2mn
Non lu

Accompagner les acteurs de l’insertion

2mn
Non lu

L’insertion par l’activité économique pour trouver sa voie

Paris Habitat va au-delà de ses missions traditionnelles en intervenant directement en faveur de l’insertion des publics fragiles, à la fois par des dispositifs d’insertion par le logement mais aussi par de l’insertion par l’activité économique. En réservant des marchés auprès de structures d’insertion, l’établissement s’engage à accompagner des publics rencontrant des difficultés sociales et professionnelles. En 2020, par exemple, près de 80 000 heures d’insertion ont été réalisées par Paris Habitat à travers 15 marchés réservés, répartis sur l’ensemble du patrimoine, principalement en nettoyage-entretien. Par ailleurs, Paris Habitat s’est également engagé en faveur de clauses d’insertion pour ses marchés de maitrise d’ouvrage. L’établissement a ainsi généré, en 2020, près de 80 000 heures pour l’insertion de publics éloignés de l’emploi sur l’ensemble de ces opérations de réhabilitation et de construction.

 

« Nous proposons des interventions sur le patrimoine de Paris Habitat pour de la réfection, de l’entretien ou des travaux de peinture. Cela permet à ces publics de se familiariser ou de se former à un métier » nous explique Frédéric Winter, directeur des politiques sociales.

 

Pour contribuer à l’insertion de ces publics fragiles et éloignés de l’emploi, Paris Habitat a également recours aux chantiers d’insertion. Ces chantiers, le plus souvent d’une durée moyenne d’un an, emploient une douzaine de salariés en insertion, avec un parcours de formation et d’accompagnement social en parallèle. En 2020, Paris Habitat aura ainsi apporté 136 200 euros de subventions pour 3 chantiers d’insertion. L’établissement a par exemple alloué 47 000 euros pour un chantier d’insertion géré par l’association Artemisia dans une résidence rue de la Folie-Regnault dans le 11e arrondissement pour la rénovation de six halls.

L’habitat intercalaire

Afin de mobiliser utilement ses immeubles ou terrains vacants en amont d’une opération de réhabilitation ou de transformation, Paris Habitat s’engage en faveur de l’hébergement intercalaire. Grâce à une action partenariale avec des associations spécialisées dans l’hébergement d’urgence, ce dispositif permet de mettre à profit des logements libres et de répondre ainsi à la saturation des centres d’accueil. Il permet en outre de réduire les risques liés à une longue vacance des logements.

 

« Il s’agit d’un patrimoine vacant promis à des travaux lourds. Et nous saisissons l’opportunité pour louer, parfois à titre gracieux, ces logements à une association ou à des organismes publics qui font de l’hébergement et de l’accompagnement social, pour aller vers une solution de logement pérenne » explique Stéphane Bettiol, directeur général adjoint en des politiques locatives et de la régie.

 

À Exelmans (16e) en partenariat avec l’association Aurore, mais aussi à Tolbiac (13e), avec le groupe SOS ou  l’association Saint Vincent de Paul, Paris Habitat a ainsi pu accueillir en 2020 des publics fragiles par l’intermédiaire de ces organismes : des familles en situation très précaires, des personnes isolées ou demandeurs d’asile notamment…

Grâce à la mobilisation des équipes techniques et des travailleurs sociaux, ce cadre permet une véritable stratégie d’accompagnement social au profit des personnes hébergées (accès aux droits, à la santé, aide aux démarches administratives…), afin de préparer la sortie de l’habitat intercalaire. Paris Habitat souhaite continuer à développer cette offre qui s’inscrit non seulement dans sa mission sociale mais aussi dans sa stratégie d’intermédiation locative.

Il s’agit de patrimoines vacants promis à des travaux lourds. Et nous saisissons l’opportunité pour louer, parfois à titre gracieux, ces logements à une association ou à des organismes publics qui font de l’hébergement et de l’accompagnement social, pour aller vers une solution de logement pérenne.Stéphane Bettiol, directeur général adjoint en charge des Politiques locatives et Régie.