2
Au service de nos locataires et de la ville
2mn
Non lu

Une action maintenue et renforcée

2mn
Non lu

Paris Habitat mobilisé pour accompagner les plus fragiles

Depuis le début de la crise sanitaire, Paris Habitat a redoublé d’efforts pour continuer à assurer l’accompagnement des locataires les plus fragiles, qui est au cœur de la mission sociale de l’établissement. En concertation avec les représentants des locataires, Paris Habitat a mis en œuvre plusieurs mesures de soutien aux locataires fragilisés par la crise parmi lesquelles l’échelonnement des régularisations de charges et des remboursements anticipés ou la suspension des procédures contentieuses pour impayés de loyers durant le premier confinement.

L’accompagnement des plus fragiles est au cœur de notre responsabilité sociale. C’est la raison pour laquelle nos conseillères sociales sont pleinement mobilisées pour accompagner les locataires fragilisés par la crise sanitaire et trouver une solution adaptée à chaque situation.Stéphanie Daujan, cheffe de service accompagnement locataires

Cet accompagnement se poursuit alors que les conséquences économiques et sociales de la crise fragilisent durablement certains locataires. La mobilisation des équipes de proximité, en particulier des conseillères sociales, permet d’agir au plus tôt auprès des locataires éprouvant des difficultés, afin de prévenir les impayés et les expulsions. Un plan d’actions individualisé est alors proposé et la solution la plus adaptée est systématiquement recherchée. Plusieurs dispositifs peuvent être mobilisés pour permettre la solvabilisation des locataires : fonds de solidarité pour le logement (FSL), aides de la Ville de Paris, mobilisation des dispositifs partenariaux…

 

Des échéanciers de paiement peuvent également être mis en place par les chargés de gestion locative et des solutions de relogement plus adaptées peuvent être recherchées. En 2020, près de 1500 ménages ont ainsi pu bénéficier d’un FSL, représentant une somme mobilisée de 3,4 millions d’euros. De même, ce sont par ailleurs près de 5 500 plans d’apurement qui ont été mis en place. Autant d’outils qui contribuent également à prévenir les expulsions Dans le contexte actuel, les équipes de proximité restent également particulièrement vigilantes pour détecter les situations d’isolement ou de violences familiales et accompagner les locataires souffrant de difficultés psycho-sociales.

Un partenariat inédit entre Paris Habitat et la Protection Civile au bénéfice de nos aînés les plus fragiles

 

Afin de soutenir les locataires seniors, Paris Habitat a mis en place un dispositif exceptionnel en partenariat avec la Protection Civile afin de contacter nos 30 000 locataires de plus de 70 ans. Plus de 100 000 appels ont ainsi été passés durant le premier confinement grâce à la mobilisation de 200 bénévoles de la Protection civile par jour en moyenne.

 

« Ce dispositif nous a permis d’identifier et de traiter les situations de fragilité touchant nos seniors : difficultés d’accès à la nourriture, problèmes de santé, incidents techniques dans les logements… Les locataires identifiés ont été orientés vers les dispositifs adaptés et 71 déplacements sur le terrain ont été réalisés pour traiter les situations de très grande fragilité. Le dispositif a été relancé en novembre à l’occasion du deuxième confinement afin de continuer à soutenir nos aînés » explique Guillaume Coelho, directeur des opérations à la Protection Civile Paris Seine.